Syndicat de Communes du Canton de Montguyon

Pour vous permettre de suivre l’actualité au plus près, et pour faire suite aux différents avis de presse, parus cet été, ainsi qu’à nos nombreuses interventions auprès des Politiques et de l’Etat, nous vous informons que nos arguments, établis en collaboration avec les élus des quatorze communes de l’ex-canton de Montguyon, ont été suffisamment convaincants pour que la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) présidée par Eric Jalon, Préfet de Charente-Maritime, revienne sur sa décision de suppression de ce syndicat et nous autorise à maintenir en place cette structure de travail.

Une excellente nouvelle pour l’ensemble des communes du territoire.

Suite au décès de Francis SAVIN, le Comité Syndical, réuni le 26 octobre 2016, a procédé à l’élection du bureau du Syndicat. Ont été nommés :
– Président : Alain CHIRON
– 1er Vice-Président : Julien MOUCHEBOEUF
– 2ème Vice-Président : Rémi BERTEAU
– Secrétaire : Brigitte QUANTIN

Le syndicat pourra créer et gérer des services auprès des communes, non assurés par d’autres structures.
Il animera la mise en œuvre des projets communs de compétence communale, et aidera les communes à conventionner entre elles, avec pour actions prioritaires aujourd’hui la santé, la future brigade autonome territoriale de la gendarmerie, l’accès pour tous aux services publics en milieu rural.
Il se fera porteur de projets auprès des autres structures supérieures, notamment auprès de la Communauté de Communes de Haute Saintonge.

Saint-Aigulin terre d’accueil

Conformément à la loi du 29 Juillet 2015, dans le cadre du centre d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) mis en œuvre par la préfecture de Charente Maritime, nous avons été informés le 18 Octobre 2016 par l’Association Tremplin 17, en charge de l’accueil et de l’encadrement des demandeurs d’asile, de l’arrivée prochaine de familles sur la commune de Saint-Aigulin, sur décision préfectorale.

Après avoir interpellé la Sous-Préfecture immédiatement, sur les capacités réelles d’accueil de notre commune, nous nous devons selon nos principes fondamentaux de républicains, démocrates et humanistes d’accueillir dans les meilleures conditions ces familles en grande détresse.

Nous accueillerons donc à la Cité Bellevue, 4 femmes et leurs 4 enfants âgés de 1, 4 et 5 ans qui nous arrivent d’Érythrée et d’Éthiopie via les camps d’Italie et de Grèce.

Saint-Aigulin mobilise dès aujourd’hui toutes ses forces, Conseil Municipal, CCAS, Banque Alimentaire, Secours Catholique, traducteurs,Association et Gendarmerie, pour accueillir ces familles.

L’Érythrée et l’Éthiopie, deux pays de la Corne d’Afrique, sont aujourd’hui dirigés par des dictatures sanglantes bafouant les droits fondamentaux des Hommes et surtout des Femmes.