Warning: preg_match(): Unknown modifier '(' in /var/www/vhosts/saint-aigulin.fr/httpdocs/wp-content/themes/townpress/includes/redux/extensions/metaboxes/extension_metaboxes.php on line 697
Pour le maintien des services publics - Saint Aigulin

 

Depuis le mois de janvier, nous avons engagé une bataille difficile avec l’Etat, pour le maintien des services publics de proximité à Saint-Aigulin.

Suite à toutes nos démarches : courriers, entretiens, débats, et au vu de notre insistance, nous avons obtenu une visite sur notre commune des représentants de l’Etat.

Le 22 septembre 2016, un entretien argumenté sur le devenir de la Trésorerie et de la Gendarmerie a eu lieu à Saint-Aigulin lors d’un déjeuner de travail, en présence de Monsieur le Préfet Eric JALON, de Madame le Sous-Préfet Elise DABOUIS, du Maire Alain CHIRON et de l’Adjointe au Maire Brigitte QUANTIN.

La cohérence et la multiplicité de nos arguments démontrant l’importance et la nécessité de conserver une proximité sur notre territoire pour nos administrés, ont conduit M. le Préfet à suspendre la décision de fermeture physique de la Trésorerie, dans l’attente d’un accord entre les élus et la DGFIP, afin d’établir une entente sur l’organisation et l’installation de permanences sur notre commune.

Cet entretien était suivi d’une réunion cantonale à Saint-Martin d’Ary, autour de la réorganisation des services publics.

Nicole BERTIN, journaliste, a relayé dans un article intitulé « Réorganisation des services publics : l’Etat ouvre un dialogue avec les maires des Trois Monts, Montendre, Montlieu, Montguyon » la teneur des débats qui se sont tenus lors de cette réunion.
En voici quelques extraits :

« Que Saint-Aigulin perde à la fois sa trésorerie et sa gendarmerie est un coup dur », souligne Alain CHIRON, maire de Saint-Aigulin

Les élus mobilisés pour la survie du Syndicat des communes du canton de Montguyon

Jeudi dernier, le préfet de Charente-Maritime a rencontré les maires des Trois Monts. Il s’agissait, pour Eric JALON, « d’apporter aux acteurs locaux une meilleure visibilité sur l’évolution des différents services publics, d’approfondir les concertations et de mieux définir les modalités d’accompagnement des restructurations mises en œuvre dans le Sud Saintonge, partie la plus éloignée de La Rochelle ».

Dans les sujets qui préoccupent les maires, il y a tout d’abord la fin de la trésorerie de Saint-Aigulin, le 1ier janvier 2017, le nouveau point d’accueil devant se trouver à Montlieu-La-Garde. Le Maire de Saint-Aigulin, Alain CHIRON, ne l’entend pas de cette oreille. Il souhaite que la trésorerie, qui emploie quatre fonctionnaires, puisse conserver des permanences sur sa commune : « on se bat depuis le début de l’année pour faire valoir le droit à la proximité des services publics. En janvier, on nous a dit que la future perception serait à Montguyon. En mai, il était question de Montlieu-La-Garde et dans la foulée, l’annonce de la fermeture de la perception de Saint-Aigulin a été faite par lettre officielle. Le Préfet a écouté nos doléances, espérons qu’elles seront entendues. Les Maires des Trois Monts vont se mobiliser pour défendre les intérêts de leurs concitoyens ».

L’autre sujet d’importance abordé lors de cette réunion est bien sûr la Gendarmerie : Localement, la question qui se pose est de savoir où se situera l’emplacement de la future brigade, les élus devant s’entendre sur un projet fonctionnel porté par la Collectivité. Montguyon ? Saint-Aigulin ? Evidemment, Alain CHIRON plaide pour sa commune qui subira une double peine avec la perte de sa trésorerie et de sa gendarmerie : « Nous sommes d’accord avec la réorganisation en brigade autonome de territoire. IL faut choisir son implantation. A côté, la Gironde a opté pour Coutras et la Dordogne penche pour Saint-Aulaye. Saint-Aigulin correspondrait à un équilibre géographique avec un rayon d’une vingtaine de kilomètres. Si la Commune de Montguyon est retenue, le secteur de Saint-Aigulin sera totalement déshérité ».

(Pour retrouver l’intégralité de l’article de Nicole BERTIN, cliquer ici :
http://nicolebertin.blogspot.fr/2016/09/reorganisation-des-services-publics.html)

Jeudi 29 septembre, Alain CHIRON et Brigitte QUANTIN ont pu avoir un nouvel entretien avec la DGFIP à Montlieu-La-Garde, au cours duquel chaque partie a présenté ses arguments.

Prochaine étape : une réunion en sous-préfecture, en présence de Mme le Sous-Préfet, avec les représentants de l’ex-canton de Montguyon, va permettre à nos élus de continuer à faire valoir les intérêts et les nécessités du maintien des services de la Trésorerie sur notre Commune.